Guide des petites opérations de plomberie à entreprendre par soi-même

Le plombier intervient toujours au moment où l’on a vraiment besoin de ses services, mais cette intervention peut-être optionnelle dans certains cas. Découvrez à l’aide de méthodes simples comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Les renseignements utiles au sujet de l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont entre autres disponibles sur le blog.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa plomberie à l’aide d’un compteur

Une tuyauterie qui fuit se traduit le plus souvent par une augmentation anormale de votre facture d’eau comparé à votre moyenne de consommation. Cela signale la présence d’une fuite au niveau de votre système de .

Détecter la source d’ une fuite, c’est facile. Commencez par couper le compteur et patientez au moins 12 à vingt quatre heures.

Le compteur une fois stoppé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. confrontez les deux chiffres, calculez- en l’écart pour connaître avec précision la quantité de perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal situé en aval du compteur. Attendez douze à 24 heure avant de le remettre en route.
  • Observez ce qu’affiche votre compteur et écrivez-le sur bloc note . Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, décalitres et l , elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à 24 h.
  • Remettez l’eau en route et notez le résultat . Activez le robinet pour laisser circuler l’eau sans perdre votre compteur de vue . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Quand la fuite d’eau est identifiée , il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. votre débit réel de fuite de plomberie se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez coupé votre système d’alimentation en eau.
  • Une fois cela accompli, vérifiez toutes vos installations et robinets…

Quelques recommandations utiles en plomberie pour réparer une tuyauterie âbimée

Une fuite d’eau plus ou moins importante prend source au niveau d’un raccord ou d’un tuyau âbimé

  • Comment boucher une fuite sur un tuyau en cuivre

Pour boucher un tuyau en Cu, vous pouvez vous servir d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Quand le raccord est responsable de la fuite :

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Se servir d’ un mastic pour réparer une fuite d’eau sur tuyau en Cu :

La conduite doit être poncée en premier. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par décaper délicatement le tuyau cuivre sur une zone à peu près plus large que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour réussir votre polissage , optez pour une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Commencez par morceler le mastic et moulez- le de sorte que vous obteniez une boule de teinte homogène et collant . Appliquez-le sur la conduite ! Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être ajusté manuellement sur la zone fuyante déjà laquée . Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans difficultés. Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Quelques recommandations utiles pour le colmatage de tuyau cuivre avec du ruban adhésif spécial :

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et utilisez un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez le ruban adhésif en même temps pour l’appliquer sur la conduite.

Votre raccord manifeste une fuite ?

  • Quand la fuite provient de votre bague PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserez-la simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, repositionnez votre joint ou remplacez-le.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre

Souvent il est difficile de repérer une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de tuyaux ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, le défaut de conception Les solutions de colmatage à adopter varient selon l’importance de la fuite. Le recours à l’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de résoudre un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic antifuite :

Comprenant deux composants dissociés : adhésif et durcisseur , le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Bande adhésive antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la zone à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Les bonnes habitudes à adopter sans faire appel au plombier

régler un problème de fuite sur tuyauterie PVC en dix étapes :

  1. Coupez votre système principale d’alimentation en eau pour freiner la fuite.

Le compteur est maintenant coupé , il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie défectueuse de votre système de canalisation.

  1. Il vous faudra en premier lieu repérer les zones de découpe de la partie abimée de votre tuyau en PVC. Utilisez un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne pour la scinder .
  2. Polissez les éléments résiduels :

Le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau est plus efficace qu’un ébavureur conventionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Vient maintenant le tour du nettoyage des surfaces de contact !

Utilisez une feuille essuie-tout trempée dans de l’alcool pour dégraisser les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur 3 à 5 centimètres. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un détergent ordinaire .

  1. Place maintenant au déglaçage des surfaces de contact :

Opérer le dégel des zones de contacts est nécessaire pour que la glu antifuite y adhère efficacement .

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois rassemblés , Dimensionnez-les !

Avant de retirer la partie altérée n’oubliez pas de la mesurer . Retirez donc 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place maintenant au coupage du nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le nouveau tube , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur à découper en utilisant un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par sectionner votre tube . Après l’avoir terminé, décapez- en les bouts .

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra le connecter à votre tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le fragment de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui fixent la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la poser totalement au sol.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie connectée en collant des surfaces de contacts :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Les manchons doivent être raccordés au tube :

Après avoir intégré les manchons aux limites du tuyau neuf , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Réparer une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau . Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démontez votre chasse d’eau en commençant par enlever le couvercle :

Le seul moyen de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra détordre le fil la liant .

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Servez-vous d’ une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou reliant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique l’immobilisant .

  1. Pour réussir l’installation de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par enlever le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette à commen

cer par dévisser les écrous et puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir désinstallé. A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.

  1. La seconde chose à faire quand on souhaite installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de restituer la réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Restaurez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois-ci avec une clé spéciale. Procédez maintenant à au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de votre nouvelle chasse d’eau consiste à la restitution robinet-flotteur :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Dernière phase du remplacement : la pose de la nouvelle chasse d’eau :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 1/4 de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Nettoyage de chauffe-eau : les cinq bonnes pratiques à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première précaution à prendre avant de nettoyer un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le débrancher de votre prise

Avant de nettoyer votre chauffe-eau électrique, commencez déjà par éteindre son disjoncteur principal tout en détachant le fusible.

  1. Votre chauffe-eau électrique une fois débranché de la prise électrique ; il est prêt à être nettoyé

La vidange n’est pas nécessaire pour le détartrage d’ un chauffe-eau à résistance stéatite tandis qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau thermoplongée. En effet, il vous faudra astiquer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. N’oubliez pas de démonter la résistance de votre chauffe-eau électrique après l’avoir vidangé

Une fois votre vidange terminée, il vous faudra désinstaller la résistance. Elle se place sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Chauffe-eau : Pour garantir un détartrage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Purifier la résistance d’un chauffe-eau , c’est facile . Effectuez le lavage à l’aide d’ détartrant commercial à commencer par la laisser immerger dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela effectué , nettoyez-la avec une brosse métallique et rincez à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, réinstallez la platine tout simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique